Illustration de la folie, hydre et personnage féminin

Hydre et personnage féminin, folie ou transe ?

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous connaissez mon intérêt pour le travail autour de différents personnages féminins, notamment du Petit Chaperon Rouge. Aujourd’hui, je vous propose une image hors série, hors conte, un « one-shot » autour d’un personnage féminin entre transe et folie, entre univers onirique et univers de déraison. Ce fut l’occasion pour moi d’explorer des gammes chromatiques qui me sont moins familières. Un vrai plaisir ! 🙂

Création de l’image

Comme souvent pour la création de l’image, je part d’un croquis dessiné dans un de mes carnets. Ici, j’ai essentiellement retravaillé l’hydre qui n’avait pas du tout cet aspect dans le premier dessin.

Crayonné de l'illustration et travail préparatoire

Je décalque ensuite le dessin et je le reporte sur le papier pour la peinture.

Calque et crayonné définitif avant la mise en couleur
Mise en couleur : premières nuances

Dès les premières teintes, la gamme chromatique est clairement définie. Je choisi une dominante violette, bleu outremer et rouge. C’est un choix qui me permet de renforcer le thème en créant une ambiance visuelle éloignée des ambiances naturelles (vertes, bleues et ocres de la nature, ocres, grises et bleues de la ville).

Palette de peinture et début de mise en couleur
Premiers jus à l'acrylique aquarellée

Le cobalt turquoise de la chevelure me permet de casser légèrement cette palette restreinte. Il facilite la lisibilité de l’image en évitant que l’entrelacement des deux protagonistes, l’hydre et le personnage féminin, ne devienne trop fouillis.

Travail de la chevelure
L’hydre à trois têtes
Travail du corps de l'hydre

Le travail sur le corps entrelacé de l’hydre me permet d’apporter du volume et de la profondeur à la composition.

Reflets rouges

C’est le moment de soigner quelques détails (piquants) de l’animal et de jouer avec ombres et lumières…

Têtes de l'hydre
Le personnage féminin et l’arrière-plan
Peinture du personnage féminin

Afin de souligner l’aspect irréel de la transe ou de la folie de ce personnage féminin, je privilégie des tons magenta fluorescents pour accentuer certaines lumières.
Je retravaille l’arrière-plan, toujours dans la gamme chromatique choisie initialement afin de mettre en valeur le personnage féminin et l’hydre.

Peinture de l'illustration
L’image finale
Illustration finale personnage féminin transe ou folie

Quelques données techniques concernant l’image finale :

Format de l’image : 240 x 320 mm
Format du papier : 330 x 500 mm
Acrylique Liquitex Professional sur papier Canson 400g/m2

Original disponible prochainement sur Etsy. Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter directement par mail 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.