Les coulisses de l’illustration : recherches graphiques

Les recherches graphiques sont une étape clé de la mise en forme de l’illustration. A ce moment-là du projet, tous les coups sont permis ! Lorsque je travaille sur papier avec des outils « traditionnels », je renonce souvent au crayon pour des outils plus efficaces. Au cours des recherches graphiques, de nombreux paramètres de l’image sont à mettre en place : cadrage, composition, dynamique, gamme chromatique. Ce n’est pas le trait exact du contour qui est en jeu, mais les masses principales de l’image.

Petit croquis deviendra grand
recherche graphique pour une couverture de Sortir à Berlingotville et alentour

Tout part d’un croquis, souvent assez petit, dans mon cahier de dessin. Ensuite je sélectionne les parties du croquis que je vais retravailler. Il arrive que je redessine plusieurs fois la même scène ou la même idée de façon à affiner le cadrage ou la composition. Une fois que j’ai un ou plusieurs éléments qui me conviennent, je les photocopie afin de construire mon image autour d’eux.

recherches graphiques pour une linogravure

Agrandir ou réduire à la photocopieuse est vraiment pratique pour tester les rapports de taille entre différents éléments de l’image. Au moment des recherches graphiques, je me focalise principalement sur la composition de l’image, le cadrage, les dynamiques entre les différentes parties de l’illustration. Jouer sur la taille de chaque élément est donc une part indispensable du processus.

On coupe !
recherches graphiques, ciseaux

Découper les éléments photocopiés et les assembler différemment permet de tester rapidement une composition. On peut aisément les déplacer, tester plusieurs tailles, en ajouter ou en retirer. Une fois que les grandes lignes de la composition me semblent bonnes, je colle ces éléments sur une nouvelle page et je complète le dessin autour.

Crayons de couleur et profondeur de champ

A cette étape, j’aime utiliser du bleu et du rouge, en plus du crayon, de façon à voir facilement les différents éléments du dessin, même lorsqu’ils se superposent. Cela permet d’avoir déjà un bon aperçu du volume et de la profondeur de l’image. Les principales masses se mettent en place naturellement, mais de façon succincte.

recherche pour la composition
Prêt pour l’étape suivante !

Enfin, lorsque la composition est définie, ainsi que l’ensemble des éléments, je peux passer au crayonné. A ce moment-là, je reporte les grandes lignes du dessin sur une feuille de même format que celle qui sera utilisée pour la peinture afin de pouvoir affiner les détails nécessaires pour la mise en couleur.

préparation du crayonné, calque et croquis

Un commentaire sur “Les coulisses de l’illustration : recherches graphiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.