croquis cahier de dessin

Cahier de dessin

Au cours de mes études et ensuite, j’ai cherché pendant longtemps le carnet de croquis idéal. Le beau carnet de croquis, celui qui rendrait mes dessins beaux presque par magie, celui que je n’aurais pas honte de montrer à mes proches… bref, le carnet de croquis instagrammable…

Peu à peu, il a bien fallu me rendre à l’évidence. Ce carnet de croquis-là n’existe pas. J’ai donc arrêté d’acheter de beaux carnets de croquis. J’ai aussi arrêté d’acheter des carnets de croquis qui ne correspondent pas à ma façon de les utiliser. Et progressivement, un choix s’est imposé suite à plusieurs constats. Mon carnet préféré est le cahier de dessin Canson 24 x 32 cm. Facile à trouver en magasin, peu coûteux, son principal atout est qu’il correspond à ma pratique réelle du dessin.

Chacun(e) a, bien sûr, ses propres critères et ses propres habitudes. Voici quelques pistes de réflexion si, comme moi, vous avez du mal à trouver un carnet qui vous correspond :

Pourquoi j’ai arrêté d’acheter de beaux carnets de croquis

Lorsque j’étais étudiante, j’aimais acheter de beaux carnets. Des carnets avec une couverture rigide ou avec une couverture illustrée. Mais ensuite, j’avais peur de gâcher ces carnets avec des croquis sans intérêt ou de les abîmer en les emportant partout avec moi. Du coup, je ne les utilisais pas. Souvent aussi, je ne les terminais pas car j’en commençais plusieurs à la fois.

J’ai donc décidé d’acheter des carnets qui correspondent mieux à la réalité de ma pratique du croquis, et non à ma pratique idéale ou rêvée. J’avais envie de renouer avec une approche plus ludique du croquis. Dessiner pour dessiner, sans chercher à faire un carnet que je puisse présenter, sans autre objectif que le dessin. Mon carnet de croquis est avant tout un outil personnel.

Le cahier de dessin est un carnet moins beau mais plus fonctionnel. Son faible nombre de pages me permet d’en utiliser un nouveau pour chaque projet ou plusieurs pour un même projet. Cela facilite mon organisation. Mes croquis pour mon projet du Petit Chaperon Rouge ne sont pas mélangés à mes croquis du Ventoux. Chaque cahier est vite terminé. Je peux donc choisir ensuite de le conserver ou de le jeter selon son contenu, mais je n’accumule plus les carnets à moitié utilisés et jamais finis.

La reliure : avec ou sans spirale ?

Après avoir essayé ces deux types de reliure, je constate que je préfère les carnets sans spirale. La plupart du temps, la spirale me gêne quand je dessine. Ou alors, les feuilles s’usent et finissent par se déchirer.
Par contre, le problème d’une reliure collée est souvent l’épaisseur de la reliure : il n’est pas facile de travailler sur la double page et le carnet ne tient pas facilement ouvert.

L’avantage du cahier de dessin, c’est sa reliure agrafée. On peut donc l’ouvrir facilement et travailler sur les deux pages en vis-à-vis.

Le format du carnet et la qualité du papier

Lorsque je dessine un paysage ou un décor, mais aussi lorsque je fais des recherche graphiques pour un projet, j’aime avoir de la place sur la page pour dessiner. J’aime pouvoir décliner plusieurs versions d’un même concept ou personnage sur une même page, essayer des variantes, etc. Les carnets plus petits que le format A5 ne sont donc pas pour moi.

Je voulais un papier suffisamment épais pour pouvoir peindre ou travailler l’encre en lavis. Je voulais aussi un papier suffisamment lisse pour dessiner au bic. Un papier de grammage 120 à 200 g/m2 est donc idéal.

La façon dont je l’utilise

Pour moi, un bon carnet de croquis doit pouvoir s’emporter partout. J’aime les carnets peu volumineux, pas trop lourds lorsqu’on les porte toute la journée dans son sac. Même si le format du cahier de dessin Canson est relativement grand, son poids et son volume sont vraiment des atouts lorsque je l’emporte pour dessiner dehors, en balade ou en voyage. Son format est quand même suffisamment petit pour entrer dans un tote-bag ou un petit sac à dos.

L’autre atout des carnets fins, c’est la facilité pour numériser les croquis. On obtient facilement un scan de bonne qualité pour poursuivre le travail de recherche graphique en numérique ou sur papier.

C’est sûr, mon cahier de dessin n’est pas très sexy. Il n’en met pas plein la vue quand je le sors de mon sac. Mais sa grande qualité c’est qu’il est adapté à ma pratique du dessin et à mes besoins.
Je suis vraiment attachée à cette idée que chaque artiste ou artisan devrait trouver ou façonner ses propres outils. Parce que c’est un gain de temps et d’énergie. Mais aussi parce que chaque pratique est unique.

Et vous, quel est votre carnet de croquis préféré ?


Retrouvez les extraits de mes carnet de croquis.

Si vous aimez les carnets de croquis je vous recommande les vidéos  de Marie Spénale sur ce thème.

Un commentaire sur “Cahier de dessin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.